À la conquête des temples et palais Sud-coréens

Plusieurs possibilités de destinations s’offrent aux aventuriers pendant leur voyage Corée du Sud. Ce pays a connu une forte progression économique depuis quelques années. Il est marqué par la cohabitation des technologies de pointe avec la tradition. La culture sud-coréenne est caractérisée par le bouddhisme et le confucianisme.

Cette région de l’Extrême-Orient comprend de nombreuses adresses touristiques. Parmi les plus populaires, il y a les temples et les palais. Située à 750 m d’altitude sur le mont Toham à Gyeongju, la grotte de Séokguram fascine par sa majestueuse statue Bonjon et Bodhi-sattva.

Localisé à Séoul, Jogyesa se distingue par son immense sculpture de Bouddha Sakyamuni. Il est l’un des sites les plus prisés par les voyageurs internationaux qui souhaitent découvrir la religion bouddhiste. En outre, il accueille en mai le Festival de Lotus Lantern qui réunit des milliers de visiteurs étrangers.

 

Au cours d’un séjour en Corée du Sud, les routards peuvent faire une escale vers le palais royal de Gyeongbok-gung. En commençant par la salle du trône puis les appartements des souverains, ils doivent consacrer en général une journée entière à la visite ce lieu étonnant.

De plus, cet endroit recèle un parc tranquille, construit selon le principe du feng shui. Les touristes peuvent s’y reposer pendant quelques moments. Par ailleurs, les vacanciers ont également la possibilité d’admirer le palais de Changgyeonggung. Il est réputé pour son architecture remarquable et son jardin de cerisiers, azalées et forsythias. Quand ces derniers fleurissent, cela vaut largement le détour.