La vallée d’Aït Bouguemez, un joli coin perdu du Maroc

vallee-ait-bouguemez

En plein centre du Maroc, au cœur du Haut Atlas, se trouve la vallée d’Aït Bouguemez, idéal pour un trek aventure. Cette région isolée du reste du monde est l’endroit où il fait bon vivre. Loin du tourisme de masse, elle s’épanouit sous un microclimat spécial, doux en été et frais en hiver.

Un séjour dans cette localité marocaine est synonyme de dépaysement. Au petit matin, les vacanciers seront accueillis par les chants des hérons, rapaces et passereaux. La journée, c’est l’occasion d’admirer un magnifique paysage où les maisons de pisé et de terre, étagées sur les collines, se mêlent avec le panorama époustouflant de plaines et de montagnes.

Les activités à prévoir dans la vallée d’Aït Bouguemez

Un voyage en Afrique dans la vallée d’Aït Bouguemez constitue une excellente opportunité pour entreprendre diverses activités, dont la randonnée pédestre. Les adeptes de la marche parcourront une terre pleine de verdure où s’entremêlent champs agricoles et villages berbères.

Les plus aguerris pourront se lancer dans un trekking en haute montagne, notamment l’ascension des pics d’Aït Ourit (2 920 m), d’Azourki (3 677 m) et de M’goun (4 068 m), celui-ci étant le second plus haut sommet du Maroc. À part cela, les passionnés de la culture partir à la rencontre des peuples nomades du lac d’Izourar et découvrir leur mode de vie.

Quelques conseils pratiques sur la vallée d’Aït Bouguemez

Il faut savoir que la vallée d’Aït Bouguemez jouit d’un climat semi-aride à subhumide. Elle est sujette à des sécheresses en été et à des précipitations abondantes en hiver. Il est donc conseillé d’adapter ses vêtements et son type de voyage en fonction de ses saisons.

La meilleure option serait de faire appel aux services d’un guide, une fin connaisseur des lieux. Avec l’aide de ce moniteur, les globe-trotters trouveront facilement leurs repères, en plus de bénéficier d’une petite histoire sur la région. Ils pourront également obtenir les informations nécessaires sur l’hébergement et la bonne période pour apercevoir les nomades durant leur transhumance.